FORUM ESPERANZA - MANU CHAO / FORO ESPERANZA - MANU CHAO Index du Forum FORUM ESPERANZA - MANU CHAO / FORO ESPERANZA - MANU CHAO
Manu Chao, la Mano Negra, Hot Pants
 

 FAQRechercherMembresGroupes S’enregistrer
ProfilSe connecter pour vérifier ses messages privés Connexion

interview Normandie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM ESPERANZA - MANU CHAO / FORO ESPERANZA - MANU CHAO Index du Forum -> MANU CHAO -> Articles de presse-Interviews-Livres/Artículo de prensa-Entrevista, Libros
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anneso
Les Locos du Forum

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 1 724
Date de naissance: 02/08/1900
Féminin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 9 Sep - 18:24 (2009)    Sujet du message: interview Normandie Répondre en citant

http://www.paris-normandie.fr/index.php/cms/13/article/217080/__C_est_l_heu…


CONCERT.Manu Chao sera demain soir avec son groupe Radio Bemba au Zénith de Rouen, la deuxième date de sa tournée en France. Voir Manu Chao est toujours un événement. El Clandestino non seulement se fait trop rare mais aussi sait gâter son public avec des rencontres inoubliables. Sur scène, cette star internationale donne en effet de l'énergie à revendre, séduit encore avec ce rock métissé fait de rythmes efficaces et d'un son puissant. D'années en années, Manu Chao a su rester fidèle à lui-même : généreux, affable et humble. Un citoyen du monde qui aime l'action, qui partage avec autant de plaisir ses souvenirs de voyage. Nouveau rendez-vous avec le musicien demain soir au Zénith de Rouen
Est-ce que la sortie d'un live et d'un DVD est aussi excitante qu'un nouvel album?

Manu Chao: «Oui, tout ce qui sort est excitant. Cependant le plus excitant a été le jour de l'enregistrement. C'était à Bayonne et cela reste un énorme souvenir. J'espère que les gens vont aimer».
Jusqu'à présent, vous n'avez pas beaucoup déçu.
«J'ai du mal à juger tout cela. Le plus important pour moi reste le prochain concert, la tournée».
Quelle est la formule de cette nouvelle tournée?
«Chaque tournée est différente. Chaque concert est aussi différent. Sinon je serais complètement blasé. J'aime les concerts parce qu'il y a toujours plein d'imprévus. Même si j'ai toujours le trac. Je n'aime vraiment pas les heures qui précèdent chaque concert. Après, c'est le bonheur. On est entre le sprint, la course de fond et le marathon».
Vos concerts sont toujours basés sur l'énergie.
«C'est sûr. Pour nous, il est important d'être en forme. Il faut faire attention au claquage, aux entorses. Cela demande de la concentration, de l'échauffement et une alimentation équilibrée».
Comme un sportif?
«Oui, comme un sportif. Si tu fais un gueuleton la veille du concert, ce n'est pas la peine de te lever. D'autre part, avec les années, j'apprends à connaître les réactions de mon corps. C'est très intéressant».
Quel regard portez-vous aujourd'hui sur la France? La trouvez-vous repliée sur elle-même?
«C'est difficile à dire. Néanmoins, le repli, il y en a qui sont experts pour attiser ce côté des gens et tu peux le ressentir dans un grand nombre de pays. C'est tout simplement la peur du lendemain. Le problème, ce ne sont pas les étrangers comme beaucoup le pensent, c'est la moyenne d'âge de la population. La jeunesse n'est plus en Europe. Pourtant, seule la jeunesse permet à un pays de se développer. Il faut alors qu'elle arrive d'autres pays pour faire évoluer les sociétés. Le repli, c'est comme se tirer une balle dans le pied».
Vous qui voyagez beaucoup, êtes-vous allé dans des endroits où les choses bougent?
«Je ne connais pas tous les pays. Je ne suis jamais allé en un endroit où les gens m'ont dit que tout allait bien. En revanche, j'ai rencontré des gens qui se battent pour que la vie soit meilleure. A chacun de se réveiller, d'agir avec ses moyens. Je crois en l'instinct de conservation. J'espère que l'on ne va pas se réveiller trop tard».
Comment voyez-vous votre jeunesse passer?
«J'ai 48 ans. Pour moi, c'est l'heure du bilan. Là, je remercie la vie. J'ai eu beaucoup de chance qui s'est mêlée à beaucoup de travail. Cette chance, je l'ai aussi cultivée au jour le jour pour avoir une vie pas- sionnante. Cela est la clé d'un certain bonheur. Je vis de ma passion».
Avez-vous toujours besoin de puiser dans toutes les cultures pour vivre, créer ou rester jeune?
«Oui, pour me nourrir. Et c'est une autre passion. Je suis très curieux. C'est important de s'imprégner des bonnes choses. Il n'y a pas une cul- ture idéale. Je prends alors le meilleur de chacune. Je butine».
Propos recueillis par Maryse Bunel
Manu Chao

Le 9 septembre à 20 heures au Zénith de Rouen. Tarif : 29 €.
_________________
Et si vous n'aimez pas mes opinions, j'en ai d'autres (Groucho Marx)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Sep - 18:24 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM ESPERANZA - MANU CHAO / FORO ESPERANZA - MANU CHAO Index du Forum -> MANU CHAO -> Articles de presse-Interviews-Livres/Artículo de prensa-Entrevista, Libros Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Template BlueLagoon by Oum - Chez Oum
Traduction par : phpBB-fr.com